Révélation Artiste Lyrique ADAMI 2013, le baryton Mathieu Gardon a également été nommé en 2014 aux Victoires de la Musique Classique dans la catégorie Révélation Artiste Lyrique.

 

En 2017-2018, il sera Largui dans L’ombre de Venceslao de Martin Matalon mis en scène par Jorge Lavelli dans les opéras de Marseille, Reims et Montpellier. Il sera aussi Guglielmo dans Cosi Fan Tutte à l’Opéra de Reims et interprétera le rôle de Figaro dans une version pour jeune public du Barbier de Séville de Rossini au Théâtre des Champs-Elysées et en tournée en France.

 

A l’âge de huit ans, Mathieu intègre la Maitrise du conservatoire de Mâcon où il étudie également le saxophone et l’orgue. Après des études de Sage-Femme, il intègre en 2010 la classe de Françoise Pollet et d’Hélène Lucas au Conservatoire National de Musique et de Danse de Lyon où il obtient son Master en 2014 avec mention Très Bien. Il se perfectionne auprès de grands interprètes tels que Ludovic Tézier, Udo Reinemann, François Le Roux, Christian Immler, David Selig, Jean-Paul Fouchécourt ou Sandrine Piau.

 

Dernièrement il a interprété Guglielmo à l’Opéra de Massy, le rôle titre de Sinbad dans l’opéra de Howard Moody à la Philharmonie de Paris et Schaunard dans la Bohème avec Opéra en plein Air. On a pu aussi l’entendre dans le rôle titre de Brundibar dans l’opéra de Hans Krasa, le Dancaïre dans Carmen ainsi que Madame Beurrefondue dans Mesdames de la Halle de Offenbach à l’Opéra de Lyon, Apollon dans Les Boréades de Rameau sous la direction de Marc Minkowski et Le Directeur dans les Mamelles de Tirésias au Festival d'Aix en Provence, Ramiro dans L’Heure Espagnole et l’Horloge Comtoise et le Chat dans L’Enfant et les Sortilèges de Ravel au CNSMDL. Passionné de mélodies françaises et de lied, Mathieu se produit très fréquemment en récital avec la pianiste Ursula Alvarez. Son répertoire de concert inclut également Ein Deutsches Requiem de Brahms, le Messie de Haëndel, le Requiem de Fauré ou encore Songs of the Fleet de Stanford.